Qui est Karl Marx ? Dans quel univers social naît-il et quels sont les éléments de son parcours ?

Karl Marx naît d’un père avocat à Trèves où il grandit dans un milieu de la petite bourgeoisie, ni pauvre ni très aisé. On a parfois tendance à oublier cette période de formation. Ses premières armes intellectuelles, il les fera à la fois en droit et en philosophie parce que les deux choses étaient difficilement séparables en Allemagne à ce moment-là. Il évolue dans un milieu intellectuel très marqué par l’héritage de l’hégélianisme. Les formateurs de Marx sont des hégéliens de gauche, des gens qui ont l’ambition de saisir la réalité dans ce qu’elle a de rationnel, et qui voient dans la rationalité un appel à transformer la réalité. 

Quels événements éveillent sa conscience politique ?

D’abord, la loi adoptée par la diète rhénane en 1842 sur le vol de bois, qui transforme le ramassage du petit bois dans la forêt en un délit très sévèrement réprimé. L’autre étape importante vient ensuite en 1844. Lors d’un séjour à Paris, Marx rencontre les ouvriers et les artisans parisiens. Il apprend beaucoup de ces ouvriers qui n’appartiennent pas à la grande industrie. Ce sont des petits artisans, des ouvriers typographes qui, dès la fin des années 1830, se réclament d’un idéal de communauté. À Paris, Marx fait aussi la connaissance de Proudhon, à qui il propose d’établir un « réseau de correspondance communiste » pour que les cercles ouvriers en Angleterre, en Allemagne et en France soient informés de ce qui se passe dans les autres pays. Pour Marx, ces trois pays constituent une « triarchie » majeure : l’Angleterre, pays de la révolution industrielle, la France, pays de la révolution politique, et l’Allemagne, pays de la science. Il pense que les mouvements ouvriers pourront fusionner ces héritages, et qu’il est le mieux placé pour leur permettre d’opérer cette jonction. 

Que va lui apporter son passage en Angleterre, où il s’installe en 1849 ?

Pour lui, l’Angleterre montre la voie aux autres nations sur le plan de l’organisation des rap

Vous avez aimé ? Partagez-le !