La gauche peut-elle gagner la présidentielle en 2022 ? Et une femme peut-elle la conduire à la victoire ? Cette question à deux étages peut sembler incongrue. Elle suppose d’abord qu’il existe encore une gauche, et qu’une personnalité féminine issue de ses rangs serait en mesure de l’emporter. Même si on admet que rien n’est jamais joué à l’avance dans un scrutin de cette nature (­rappelons-nous 2017), ne pas enterrer la gauche dans la course à l’Élysée paraît relever de la méthode Coué. Et imaginer une femme de gauche présidente

Vous avez aimé ? Partagez-le !