« La technologie des sondages a peu évolué depuis les années 1930. Elle n’est pas complètement dépassée, mais elle est concurrencée par des approches nouvelles. Notre entreprise en propose trois différentes. La première, qui s’appuie sur le big data, permet une analyse beaucoup plus fine qu’un sondage classique. Grâce aux gigantesques bases de données rendues libres d’accès par le gouvernement et l’INSEE – comme les données du recensement, les résultats des élections passées à l’échelle du bureau de vote, les chiffres du chômage, le nombre d’enfan

Vous avez aimé ? Partagez-le !