Les États-Unis et l’Iran ne sont pas en guerre. Mais Donald Trump a donné l’ordre à son armée de liquider le « numéro 2 » du régime des mollahs. Le 3 janvier, un tir de drone a pulvérisé le convoi du général Qassem Soleimani, illustre inconnu du grand public occidental et soldat vénéré en Iran.

L’Iran et les États-Unis ne sont pas en guerre, mais Téhéran avait organisé l’assaut de l’ambassade américaine à Bagdad, la capitale irakienne, en décemb

Vous avez aimé ? Partagez-le !