les auteurs

Camille Risi

Chargée de recherche CNRS au Laboratoire de météorologie dynamique (LMD) – institut Pierre-Simon-Laplace, Sorbonne Université.