les auteurs

Diana Russell

Née en 1938 au Cap, en Afrique du Sud, cette militante des droits des femmes, professeure émérite de sociologie au Mills College d’Oakland, est une pionnière dans la recherche scientifique sur les violences faites aux femmes. Elle fut la première à définir et à utiliser publiquement le terme « féminicide ».