L'auteur
Diplômé d’HEC, docteur ès lettres et sciences humaines, Pierre Rosanvallon est professeur au Collège de France où il tient la chaire d’histoire moderne et contemporaine du politique. Conseiller de la CFDT dans les années 1970, il n’a cessé depuis L’Âge de l’autogestion, publié en 1976, de réfléchir aux moyens d’empêcher la dépossession des gouvernés de leurs droits légitimes à l’exercice du pouvoir. Cette quête de philosophe de la politique inspire aussi bien son œuvre d’historien – par exemple son histoire de la démocratie française en trois volumes – que ses interventions sociales. Il dirige en particulier le site La Vie des idées

La thèse
Dans la salle de la Paix du palais communal de Sienne, une célèbre série de fresques d’Ambrogio Lorenzetti, exécutée autour de 1338, illustre les effets du « bon » et du « mauvais » gouvernement. Les allégories du « bon »

Vous avez aimé ? Partagez-le !