Qui en veut aux médecines douces ?

Qui en veut aux médecines douces ?

Sommaire

Saisie par la ministre Agnès Buzyn, la Haute Autorité de santé est chargée de trancher la question du déremboursement de l’homéopathie. Cette décision vient raviver un débat de deux siècles sur l’efficacité des thérapies alternatives à la médecine classique. Si certains médecins, à l’instar des membres du collectif Fakemed, assimilent ces pratiques à du charlatanisme, d’autres, au contraire, défendent leur non-toxicité et leurs succès, fussent-ils dus à un effet placebo. Ce numéro du 1 s’offre d’éclairer le débat en donnant la parole aux tenants des médecines douces aussi bien qu’à leurs détracteurs.

N° 253 12 Juin 2019

Charlatans !

Les aiguilles de l’équilibre

L’oméopathie

Quelques pionniers des médecines parallèles

« Ces médecines séduisent les milieux cultivés »

Dans quel contexte est apparue l’homéopathie ? 

L’homéopathie a été découverte à la fin du XVIIIe siècle par Samuel…

[Dilution]

Soigner le mal par le mal : c’est le principe de l’homéopathie. Si une substance provoque des symptômes chez un individu sain, la même substance peut guérir ces symptômes si elle est administrée à très peti…

Le Récit du 1 de cette semaine :

Les aiguilles de l’équilibre

Prune Nourry

J’ai découvert l’acupuncture à l’occasion de mes voyages en Chine. Pendant un an, dans le cadre de mon projet Terracotta Daughters, j’ai multiplié les allers et retours entre New York, où je vis, et la ville de Xi’an. C’est&nb…

Lire l'article

article offert