Parcoursup : faut-il trier les étudiants ?

Parcoursup : faut-il trier les étudiants ?

Sommaire

Comment gérer le flux croissant des bacheliers accédantàl’enseignement supérieur ? Le dispositif APB, instauréen 2009, accordait une large place au tirage au sort dans les filières saturées. Une procédure jugée inique, dont les ratés ont été particulièrement nombreux l’an dernier. Pour y remédier, le gouvernement a demandé la créationd’une nouvelle plateforme, Parcoursup,introduisant la sélection à l’entrée de l’université, jusqu’alors ouverte à tous. Le 1se penche sur cette réforme pour mieux en comprendre les tenants et les aboutissants et éclairer les débats qu’elle suscite.

N° 206 13 Juin 2018

Fin de parcours

Trouver sa voie

Jean de La Fontaine - L’éducation

L’irrésistible montée des bacheliers

« Parcoursup met l’élève au centre du jeu »

Quelles sont les grandes dates qui permettent de mieux comprendre la situation de tension à l’entrée de l’enseignement supérieur ?

En 1968, on passe d’une vision élitiste à une vision démocratique …

[Vœux]

Pas de souci pour le bac : je suis presque sûr de le décrocher. J’ai obtenu de bonnes notes aux épreuves anticipées de français. Et mes deux options facultatives vont me donner encore des points. Une mention « bien »…

Lettres anonymes

Je ne doute pas (ce n’est pas une figure de style) que Parcoursup apporte des améliorations à Admission post-bac. Quelque parfum de démocratie athénienne qu’ait pu exhaler la procédure du tirage au sort, quelque excellentes qu’aient pu êt…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Trouver sa voie

Lola Nicolle

J’étais ce qu’on appelle une mauvaise élève. Un cancre. Les appréciations étaient unanimes : « Résultats chaotiques, mais fait des efforts. » Les autres, eux, étaient toujours meilleurs, souvent brillants. Avec l…

Lire l'article
Lola Nicolle

article offert