Moyen-Orient : guerre et paix

Moyen-Orient : guerre et paix

Sommaire

En décidant de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et en critiquant l’accord international sur le nucléaire iranien, Trump semble tout faire pour que soient rebattues les cartes au Moyen-Orient. Un jeu dangereux, qui fait écho à des évolutions plus souterraines, en particulier la constitution d’un axe anti-Téhéran entre l’État hébreu et certaines monarchies sunnites du Golfe, l’Arabie saoudite en tête. Alors que le pouvoir iranien se trouve bousculé par une vague de dé ance, de nombreuses incertitudes pèsent sur l’avenir de la région. 

N° 184 10 Janvier 2018

L’ennemi du jour

Une saoudienne lève le voile

Al Farazdaq - À un loup pelé, gris, errant et solitaire

Israël-Palestine : 50 ans de paix manquée

« Les États-Unis sont loin de se retirer du Moyen-Orient »

La décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël sans accord négocié avec les Palestiniens modifie-t-elle la donne au Proche-Orient ? 

Il y a un paradoxe. Cette décision modifie peu de chos…

[Clarification]

Mais non, il n’est pas « compliqué », cet Orient vers lequel le général de Gaulle se rendait « avec des idées simples » ! Au cours des années, il s’est même beaucoup simplifié.

<…

Obsession iranienne

« Nous travaillerons avec nos partenaires pour empêcher l’accès de l’Iran à l’arme nucléaire et neutraliser l’influence pernicieuse de l’Iran », tels sont les deux objectifs fixés dans le nouveau document de str…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Une saoudienne lève le voile

Eman Al-Nafjan

Au cours de la dernière décennie, l’Arabie saoudite a connu des changements massifs sur les plans sociaux et politiques. Pour les étrangers, ces changements peuvent ne pas sembler aussi substantiels ou rapides qu’ils le sont réellement pour les Saoudiens. En 2…

Lire l'article
Eman Al-Nafjan

article offert