La mort de Jacques Chirac génère depuis plusieurs jours une émotion populaire compréhensible. La disparition de cette figure politique dont les qualités humaines ont été unanimement saluées nourrit également une nostalgie intergénérationnelle, démontrant que les présidents demeurent en France des points de référence auxquels chacun peut identifier des périodes de sa propre existence. Son décès marque donc un monde qui s’achève et qu’on contemple avec un certain vague à l’âme, mais aussi avec des sentiments plus mitigés, à observer d’un peu plus près la carrière de ce dinosaure de la politique. 

Pendant plus de cinquante ans de vie publique, Jacques Chirac a occup

Vous avez aimé ? Partagez-le !