La vie politique de ces dernières semaines nous invite à revenir sur le rapport des Français à leurs élus. Depuis 2009, le CEVIPOF réalise une enquête annuelle sur la confiance des Français à l’égard du personnel politique. Vague après vague, ce Baromètre de la confiance politique aligne des données inquiétantes, préoccupantes même. Car le rapport des Français aux hommes politiques est marqué par un sentiment assez généralisé de « méfiance » et même de « dégoût », les qualificatifs les plus souvent employés pour désigner leur perception. 

La dernière vague de l’enquête, réalisée quelques semaines avant la polémique sur l’emploi par François Fillon de membres de sa famille sur fonds publics, éclaire de manière cruelle l’écart vertigineux entre ce que les citoyens pensent et le discours autoréférencé de la classe politique. Les opinions que nous avons recueillies révèlent une situation dramatique : elles composent le portrait d’une classe politique perçue comme n

Vous avez aimé ? Partagez-le !