– C’est quoi, le mot que vient d’utiliser ta sœur ?

– Hmm ?

– Elle t’a répondu quelque chose, à l’instant. Un mot que je connais pas. 

On était debout près de la cheminée, ma sœur, mon mec et moi, étrangement debout face à une cheminée éteinte, dans une position un peu ridicule mais il s’agit du seul endroit chez mes parents où l’on a – parfois – le droit de fumer lorsqu’on leur rend visite, ma sœur vient de s’éloigner vers la cuisine et j’essaie de passer en revue la conversation pour y dénicher le mot en question mais rien, elle n’a rien dit d’inhabituel, à moins que peut-être :

– Billevesées ?

Hochement de tête, vaguement hilare. Comme si le mot était une blague en soi, ou que ma sœur venait de l’inventer. Pourtant c’est un vrai mot, attesté depuis le xve siècle, utilisé plus tard par Victor Hugo et fréquent sous la plume de Théophile Gautier, c’est dire s’il a accumulé les quartiers de noblesse. 

– Qu’est-ce que ça veut dire ?

– Sornettes.

–&

Vous avez aimé ? Partagez-le !