À quoi ressemble le chemin du bonheur ? En consultant de nombreuses données chiffrées tentant d’approcher de la façon la plus objective une notion très subjective, cette quête de bien-être va de la sphère intime à la vie au travail, en passant par la relation avec la nature à travers les bienfaits du grand air et les possibilités d’épanouissement qu’elle offre.

L’attachement à un territoire est aussi un ressort non négligeable, même si l’épidémie de Covid a montré le souhait d’une partie non négligeable de la population de déménager, souvent pour quitter l’espace urbain.

Les valeurs matérielles restent importantes – comme posséder son logement – mais les valeurs immatérielles – la réalisation de soi – et basiques – la santé – contribuent de façon non négligeable au sentiment de bonheur. Avec une nuance à considérer : la volonté de 10 % des Français de changer de vie, signe que le bonheur reste pour nombre d’entre eux un horizon à conquérir !