Nous atteignîmes la route 190 et nous dépassâmes le ranch de Furnace Creek en prenant à droite. Nous arrivâmes à Zabriskie Point peu de temps après. Je tremblais de peur dans la pente escarpée menant au petit parking circulaire qui dominait la mer de grès. La voiture s’avança vers la barrière arrondie du panorama qui ressemblait au plateau d’une soucoupe volante. Nous descendîmes de la voiture, tels des explorateurs sur une planète interdite.

Nous étions seuls. La vie semblait avoir abandonné la zone. Au-dessus du chaînon Panamint, une lumière bleu clair se mêlait au ciel qui s’assombrissait, les bassins salés scintillaient au loin par-delà la saillie de Manley Beacon, une gigantesque formation rocheuse qui marquait les lieux comme le Parthénon définit l’Acropole. Nous nous blottîmes les uns contre les autres, à côté du mur qui nous séparait de l’abîme des gorges encastrées. Michael sortit le lecteur cassette et nous demanda de choisir entre Hymnen de Stockhausen et les Quatre Derniers Lieder de Strauss. Foucault choisit sans hésiter la seconde proposition.

<

Vous avez aimé ? Partagez-le !