Ce numéro donne largement la parole à Beate et Serge Klarsfeld. Nous avons demandé à ces militants de la mémoire de raconter leur combat, d’expliquer leur parcours pour comprendre comment cette jeune Allemande de religion protestante et ce jeune Français d’origine juive se sont croisés, unis et finalement décidés à consacrer toute leur vie à obtenir justice pour les crimes commis par l’Allemagne nazie.

Leur récit nous a paru nécessaire pour plusieurs raisons. 

C’est tout d’abord l’occasion de rendre hommage aux victimes de la Shoah, alors que l’on s’apprête à commé

Vous avez aimé ? Partagez-le !