Le sens de la fête

Le sens de la fête

Sommaire

Depuis plus d’un an, les interdits se sont multipliés au nom d’impératifs de santé : bars et discothèques fermés, mariages réduits à de simples cérémonies, soirées entre amis renvoyées à la clandestinité. La fête a été rangée sur l’étagère des activités non essentielles, voire « inutiles » selon l’Élysée à l’automne dernier. Qu’en est-il aujourd’hui, alors que la levée progressive des restrictions, au bout d’un troisième déconfinement dont chacun espère qu’il sera le dernier, correspond à l’arrivée des beaux jours et des agapes estivales ? Quelle place accorder à ces réjouissances dans nos quotidiens bouleversés ? Ce numéro hors-série du 1 se penche pour l’occasion sur le rôle que joue la fête dans nos existences, publiques et privées. 

10 Juin 2021

Le goût des autres

L’apothéose du présent

Un calendrier rythmé

« La fête a une dimension éminemment politique »

Fait-on la fête dans toutes les cultures humaines ?

Oui, c’est un invariant de l’humanité : toutes les sociétés humaines organisent quelque chose qu’elles désignent sous le terme de fête ou qui se vit sur un mode festif. Mais, au sein d…

Lucarne sur le bonheur terrestre

Dans cette grande toile conservée au Louvre, Watteau dépeint un élégant cortège en toilettes soignées et colorées : c’est la haute société, tout heureuse de faire un pèlerinage sur l’île de Cythère – une île, en Grèce, connue pour son culte à la déesse de l’amour Aphrodite, dont…

La page 3 du 1 de cette semaine :

L’apothéose du présent

Simone de Beauvoir

Boire des verres, déjeuner ou dîner ensemble, par groupes plus ou moins nombreux, ce n’était pas assez ; nous voulûmes ressusciter cette nuit privilégiée que nous avions passée, après la lecture du Désir attrapé par la queue* ; en mars, en avril, nous organisâmes ce que Leiris appela des fiestas. La…

Lire l'article
Simone de Beauvoir

article offert