Ce pape qui n'a peur de rien

Ce pape qui n'a peur de rien

Sommaire

Depuis Jean-Paul II dans les années 1980, on n’avait jamais vu ça. Rarement la parole d’un pape n’a semblé aussi libre et puissante, forçant l’écoute et, souvent, le respect. L’arme préférée de François ? Les mots. Par la force du verbe, il vient de réconcilier les États-Unis et Cuba. Il critique les riches et les puissants. Chacune de ses interventions publiques est une invitation à réfléchir.

N° 75 23 Septembre 2015

Vatican III

Racine - A la louange de la charité

Les formules de François

« La parole du pape, c’est la parole instantanée, la parole qui guérit, la parole qui apaise »

Diriez-vous qu’il existe un mode d’expression spécifique au pape François ?

Oui ! Parce que le pape François est un jésuite. C’est une évidence, mais une évidence complexe… Par définition,…

[Numérotation]

Comment oublier la délicieuse pirouette pontificale de Jacques Prévert ? « Le pape est mort. Un nouveau pape est appelé à régner. – Araignée ! Quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ? »<…

Au-delà de l’abîme

J’ai souvent cité, moi qui ne suis ni croyant ni a fortiori papiste, ce mot qu’on prête à mon estimé collègue Michel Serres : « En Mai 68, quand je voulais faire rire mes étudiants, je leur parlais de religion, mais pour le…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Vatican III

Christian Bobin

La parole du pape François va plus vite que la balle qui le menace. C’est assez facile somme toute de dire ce que cet homme a d’extraordinaire. Ce n’est pas son royaume d’opérette. On dirait un éclat du rocher de Monaco en plein milieu de Rome, une miette…

Lire l'article
Christian Bobin

article offert