Jérusalem : combien de divisions ?

Jérusalem : combien de divisions ?

Sommaire

La Ville éternelle est une terre à péchés. Les trois religions monothéistes se la disputent. Israéliens et Palestiniens la revendiquent. Et le statut de zone exceptionnelle sous contrôle international n’a jamais été respecté. Sur ce champ de divisions, les gouvernements israéliens successifs, depuis 1967, s’emploient à judaïser les quartiers orientaux de la ville.

N° 37 17 Décembre 2014

Ici, Dieu est en concurrence avec lui-même

Une petite histoire des lieux saints

Le poison de la sainteté

Quelle image donner de Jérusalem ? Celle d’attentats, de tirs contre des manifestants palestiniens, de meurtres, sur fond d’appels à la vengeance, pour la défense de tel ou tel lieu saint, au nom de la foi ou de la terre ? Ou celle d’un groupe de m…

Gentilé

Comme chacun sait, le gentilé (du latin gentile nomen, « nom de gens ») est un terme qui désigne les habitants d’un lieu. À Paris, la langue française les qualifie de Parisiens ; à Madrid, de Madrilènes&helli…

Le Récit du 1 de cette semaine :

Ici, Dieu est en concurrence avec lui-même

Pierre Assouline

Il n’est pas donné à n’importe quelle ville d’engendrer un syndrome qui porte son nom. L’affaire a de profondes racines puisque dans les années trente déjà, une forme d’hystérie locale était évoquée comme &l…

Lire l'article

article offert