Faut-il sacrifier nos libertés ?

Faut-il sacrifier nos libertés ?

Sommaire

L’exigence de sécurité s’est imposée après les attentats du 13 novembre. Le vote de l’état d’urgence aussi. La menace terroriste justifie cette protection. Mais combien de temps une société démocratique peut-elle oublier le droit de manifester et laisser les préfets l’emporter sur les juges ?

N° 85 02 Décembre 2015

Inquiétude et liberté

Les îles

Les outils de l’état d’urgence

« La france s’adapte à une situation de ni guerre ni paix »

La France a-t-elle déjà été confrontée à un tel degré d’insécurité ?

Pendant la guerre d’Algérie, la France a dû faire face à une situation de grande violence sur ce qui co…

[Risque zéro]

Désormais, je suis couvert. Les nouvelles assurances multirisques que j’ai souscrites incluent la canicule, les tsunamis et les invasions de sau­terelles. Je serais également indemnisé en cas de divorce ou d’absence de promotion professionnelle.

 …

Le Récit du 1 de cette semaine :

Inquiétude et liberté

Philippe Claudel

Si l’idée de Dieu avait encore un sens, il serait légitime de se demander si notre époque n’est pas une sorte de huitième jour de la Genèse, durant lequel, après nous avoir laissé faire pendant son temps de repos, le Créat…

Lire l'article

article offert