Politique : pourquoi ils mentent

Politique : pourquoi ils mentent

Sommaire

Les citoyens qui se détournent des urnes en font souvent porter la responsabilité aux hommes politiques : menteurs, forcément menteurs. Et incapables de tenir leurs promesses. La réalité est plus complexe. Le 1 analyse l’évolution du mensonge politique selon les époques et s’attarde sur son usage et sa condamnation.

N° 49 25 Mars 2015

Du mensonge en politique

Victor Hugo - Les deux voix

Déclarations et affaires marquantes

« Le mensonge n’est jamais complètement protégé »

Quelle réflexion vous inspire la notion de mensonge politique ?

Nous sommes voués, comme citoyens, à nous situer toujours quelque part entre un cynisme désabusé (« Tout le monde ment ! ») et un angélisme…

Menterie

Que se passe-t-il ? N’était-il pas entendu qu’après l’élection on raserait gratis ?

J’avais peut-être mal compris la promesse du candidat. Pourtant, vérification faite, elle figure noir sur blanc dans le tract qui est sou…

LA VÉRITÉ NE FAIT PAS RÊVER

Le menteur est certes coupable, mais coupable aussi celui qui croit le menteur quand il aurait pu se douter qu’il mentait. Il y a des gens qui font profession de mensonge, c’est sottise de vouloir l’ignorer : les publicitaires qui vantent les mérit…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Du mensonge en politique

Hannah Arendt

La véracité n’a jamais figuré au nombre des vertus politiques, et le mensonge a toujours été considéré comme un moyen parfaitement justifié dans les affaires politiques. Qui prend la peine de réfléchir à ce propos ne …

Lire l'article
Hannah Arendt

article offert