Point de vue

Le droit du travail n’est pas un droit du marché du travail

Tracer une voie pour réformer ou refonder le droit du travail est un exercice politique périlleux. Les avatars du projet de « loi travail » en sont un témoignage. Car pour se lancer dans pareille réforme, il faut disposer d’un diagnostic sérieux sur l’état de ce droit et fixer des orientations fermes et pertinentes.

La presse accueille avec bienveillance un discours inspiré par une vision économique du droit très rudimentaire, qui demande que le Code change d’âme. Jadis destinée à offrir quelques garanties aux salariés contre des abus de pouvoir patronal, la législation devrait dorénavant offrir une sécurité aux employeurs face à des salariés nécessairement querelleurs et à des juges par définition ignorants des réalités de la vie économique. (...)

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le chiffre de Jean Viard Un coût de 76 milliardsJean Viard
Chômage,
un choix français ?
Cet article est tiré du numéro Chômage, un choix français ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE