J’ai le sentiment qu’il fallait que ce confinement arrive pour m’amener à profiter de l’espace où je vis. Jusqu’ici, comme j’étais toujours en tournée, je n’avais pas pu prendre le temps de savourer la chance d’être dans une maison du Sud-Ouest avec un très beau jardin, d’observer et d’écouter la nature, de me reconnecter à l’essentiel. Cette période m’a presque sauvé, car elle m’a permis de me recentrer et de prendre plus de temps pour les miens. C’est également un temps qui a été très créatif : j’ai écrit beaucoup de chansons, un deuxième roman, et je travaille à la réalisation d’une mini-série.

Ce ralentissement nous force à repenser nos modèles de développement. Il est vrai que le Covid a brusqué énormément de choses et que pas mal d’entrepreneurs dans le secteur vont s’arrêter de travailler, mais peut-être

Vous avez aimé ? Partagez-le !