Pouvait-on éviter le carnage de Verdun ? Oui, si chaque puissance avait pu prévoir les desseins de son adversaire. Au contraire, les parties en présence se sont gravement trompées. Les militaires français estimaient à tort que les Allemands se garderaient de porter une attaque majeure sur un terrain aussi difficile et aussi fortifié que Verdun. Quant aux Allemands, ils étaient persuadés que l’offensive sur Verdun les servirait beaucoup à peu de frais, croyant pouvoir affaiblir la France de façon décisive en « bombardant les lignes françaises à grand renfort d’énormes canons sans trop risquer de pertes en soldats ». Ils se leurraient eux aussi.

La bataille de Verdun n

Vous avez aimé ? Partagez-le !