Quotidienne

Eva Jospin : « Je sais que je ferai toujours ça, toute ma vie »

Marie Deshayes, journaliste

Eva Jospin, artiste

L'artiste plasticienne expose jusqu’au 20 mars au musée de la Chasse et de la Nature à Paris. Elle nous livre son regard sur l’actualité récente, en toute subjectivité.

Eva Jospin : « Je sais que je ferai toujours ça, toute ma vie »

Quelle est votre météo intérieure, en ce moment ?

J’accompagne l’exposition au musée de la Chasse et de la Nature à Paris, il y a énormément de monde et de demandes : c’est très positif, mais ça prend du temps de faire des choses bien. J’ai aussi d’autres choses en tête : je vais montrer à Istanbul l’œuvre que j’avais faite pour la Cour carrée du Louvre, « Panorama ». Une exposition de mes dessins se prépare aux Beaux-Arts de Paris en mai, et plusieurs expositions de groupes, à Bristol, à Paris…

Qu’est-ce qui vous a ému, dernièrement, dans l’actualité ? 

La mort de Marie-Claire Chevalier, qui avait été défendue par Gisèle Halimi lors du procès pour son « avortement illégal ». C’était en 1972, trois ans avant ma naissance. C’est un procès qui a changé les choses pour les femmes. Même si ce droit n’est malheureusement pas acquis partout dans le monde et reste menacé. En Italie, par e

28 janvier 2022