Quotidienne

« Ubuntu » par Souleymane Bachir Diagne

Ce mot d’origine bantoue, qui signifie « faire humanité ensemble » a été utilisé par Desmond Tutu et Nelson Mandela contre l’apartheid. Pour le philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne, il « implique un processus » qui « ne va pas de soi ».

« Ubuntu » par Souleymane Bachir Diagne

Ubuntu est un mot d’origine bantoue, fondamentalement intraduisible. Il vient du mot « Ntu », « l’être », et signifie en quelque sorte « faire humanité ensemble ». Ubuntu est important à mes yeux car il incarne la leçon que l’Afrique du Sud nouvelle peut nous donner à tous. Mais avant de l’expliciter, revenons un peu sur l’histoire de ce mot, un mot finalement bien banal ! Il ne faut pas se donner l’impression que les mots sont naturellement porteurs de toute une philosophie. Les mots sont des mots, et c’est nous qui les construisons comme concepts philosophiques, et leur conférons alors une efficacité dans l’action politique et sociale.

L’apartheid, c’était l’idée qu’il n’y avait pas de nation sud-africaine, mais une simple juxtaposition d’identités

C’est précisément ce qu’ont fait Desmond Tutu et Nelson Mandela dans les années 1990 avec le mot Ubuntu. Lorsque l’apartheid fut victorieusement combattu, ils ont utilisé ce simple mot, Ubuntu, « faire humanité ensemble » pour faire en sorte que l’Afrique du Sud entre dans une nouvelle ère et

21 mars 2022