Comment Al-Assad a gagné sa guerre

Comment Al-Assad a gagné sa guerre

Sommaire

La Syrie s’enfonce dans la guerre civile mais cette guerre a changé de visage. Désigné au départ par les Occidentaux comme nuisible, le président syrien Bachar Al-Assad apparaît progressivement comme un gage de stabilité. Il était donné perdant, il devient vainqueur. L’équipe du 1 analyse ce paradoxe apparent et pointe la myopie de la stratégie des États-Unis et de l’Europe dans cette zone du Moyen-Orient explosive.    

N° 8 28 Mai 2014

La mosaïque sanglante

Adonis Alep

Le patrimoine syrien

Nous ne savions pas ? Si, nous savions !

La Syrie est confrontée à une guerre sauvage, cruelle, impitoyable : 150 000 morts, des centaines de milliers de blessés, des millions de déplacés et de réfu…

Vice-roi

En ce temps-là, Paris régnait sur la Syrie qu’on nommait « mandataire ». Après les accords Sykes-Picot signés en 1916, l’Occident s’était partagé l’Empire ottoman.

Le Récit du 1 de cette semaine :

La mosaïque sanglante

Osama Alomar

Il y a beaucoup de cerfs dans les forêts des alentours de Chicago. Ils ne se montrent le plus souvent que la nuit, car ce sont des créatures timides. Une nuit, je conduisais sur une route bordée d’arbres lorsqu’un énorme cerf a brusque­ment surgi devant moi…

Lire l'article

article offert