Pétrole : le grand bluff

Pétrole : le grand bluff

Sommaire

La révolution de la baisse des prix en cache une autre : les États-Unis sont désormais le premier producteur mondial de brut devant l’Arabie saoudite.
Qui aurait pu l’imaginer il y a un ou deux ans ? Non seulement le pétrole est devenu abondant et bon marché, maisil redevient une arme stratégique. Dans ce grand jeu géopolitique, les pièces s’appellent l’Iran, la Russie, le Venezuela ou l’Algérie.

N° 52 15 Avril 2015

Flux et reflux du lac noir

Pablo Neruda , La Standard Oil Company

Petite histoire du pétrole

« Le pétrole, c’est fait pour être vendu. On ne peut pas le boire ! »

Comment s’explique la chute spectaculaire des prix du pétrole sous les 50 dollars le baril, alors qu’ils semblaient stabilisés depuis quelques années à un niveau élevé, compris entre 100 et 120 dollars ?

Baril

Il n’y a pas si longtemps, on nous disait que, « sur le marché de New York », le baril de pétrole avait « atteint la barre symbolique » des 100, 110 ou 120 dollars. Puis, nous apprenions qu’il passait « sous la …

Le Récit du 1 de cette semaine :

Flux et reflux du lac noir

Dalibor Frioux

On veut toujours être au plus près des êtres chers mais avouez que la première fois, cela fait bizarre. On nous demande souvent comment nous avons fait pour installer tout un pays autour d’un lac noir. Ça s’est fait peu à peu : au début…

Lire l'article
Dalibor Frioux

article offert