De l'agent 007 à l'espion 2.0

De l'agent 007 à l'espion 2.0

Sommaire

Les espions sont devenus des agents de renseignement habilités, ultraqualifiés, surcontrôlés. Loin du permis de tuer de l’agent 007, la majorité d’entre eux passent le plus clair de leur temps devant des écrans. Mister Q, le bidouilleur de Bond, est devenu expert en numérique. Il traque les logiciels espions, fait parler les données et la reconnaissance faciale.

Vingt ans après le 11-Septembre, nous entrons dans une nouvelle ère. Désormais, une grande part des conflits se déroulent dans le cyberespace. Si la France a longtemps eu la réputation de ne pas avoir de culture du renseignement, les choses sont en train de changer. De nombreux jeunes, femmes et hommes, se pressent aux concours pour devenir analystes, linguistes, spécialistes en renseignement géospatial… Les services s’arrachent les informaticiens de haut niveau et recrutent des champions du code. L’éclairage du 1.

N° 367 06 Octobre 2021

Cyberespionnage

Une nouvelle ère

W.H. Auden - L’agent secret

Secrets et mensonges

« À côté du terrorisme, de nouvelles menaces apparaissent »

« Dans une démocratie, les services ne peuvent être des acteurs politiques, mais la confiance dont ils bénéficient légitimement leur fait obligation de dire le vrai au gouvernement comme au parlement. » Dans un grand entretien, Philippe Hayez, ancien directeur adjoint à la DGSE, analyse les mutat…

[Espions]

NAPOLÉON, qui les employait volontiers, avait pour eux un impérial mépris. « On récompense les espions avec de l’or, pas avec des médailles », disait-il. Ces personnages de l’ombre ont longtemps été assimilés à de basses œuvres : cabinets noirs, polices politiques, fonds secrets, interception du …

Un couple inédit

Louis XV a pensé son action politique grâce au « secret du Roy », service lui fournissant un flux d’informations restreint mais précieux, mobilisant alors une trentaine d’agents, pour détecter les moindres sursauts d’alliance en prêtant oreille aux murmures des insurgés. Près de…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Une nouvelle ère

Éric Rochant

« Raconter une histoire à travers les services de renseignement permet de porter sur le monde un regard désidéologisé. C’est ce regard-là qui m’intéresse. » Le créateur du Bureau des légendes nous parle de son goût pour les fictions d’espionnage et de la façon dont elles permettent de parler de notr…

Lire l'article
Éric Rochant

article offert