Ebola, virus de toutes les peurs ?

Ebola, virus de toutes les peurs ?

Sommaire

Entre la peur du virus et le virus de la peur, la marge est étroite. Cette semaine, le 1 cherche à comprendre l’effroi qui saisit nos sociétés face à Ebola. Et plus généralement depuis le retour imprévu des maladies infectieuses dans les années 1980. Comment et sur quels fondements ces peurs se construisent-elles ? Des États-Unis à l’Europe en passant par l’Afrique, se dessine une cartographie contrastée où domine la peur de l’autre et de la mondialisation.

N° 31 05 Novembre 2014

« Fermez la ville »

Émile Verhaeren (1875-1926), La Mort

Les grandes épidémies en chiffres

« Les pandémies sont le visage sombre de la mondialisation »

Nous sommes confrontés à bien des formes de catastrophes naturelles (tempêtes, inondations…). Peut-on dire que les épidémies d’origine virale sont des catastrophes comme  les autres ?
Ce qui me frappe surtout, c’…

Quarantaine

C’était la hantise des voyageurs d’antan. Revenant d’une contrée où sévissait une épidémie, ils avaient toutes les chances de subir une quarantaine, même s’ils ne présentaient aucun symptôme de la contagion. Plus…

Le Récit du 1 de cette semaine :

« Fermez la ville »

Albert Camus

Le matin du 16 avril, le docteur Bernard Rieux sortit de son cabinet et buta sur un rat mort, au milieu du palier. Sur le moment, il écarta la bête sans y prendre garde et descendit l’escalier. Mais, arrivé dans la rue, la pensée lui vint que ce rat n’&eac…

Lire l'article

article offert