Le goût du vin

Le goût du vin

Sommaire

Après une première série d’été consacrée aux trois valeurs cardinales de la société française, le 1 se met à table et passe aux nourritures terrestres. Au menu, une autre trinité : le pain, le vin et le fromage, dont le succès doit beaucoup à ces êtres invisibles – à l’œil nu – qu’on appelle les ferments. À travers chacun de ces aliments s’offre à nous l’occasion d’explorer la France, ason histoire, ses terroirs, mais aussi une part de son avenir.

N° 309 12 Août 2020

Au bonheur du vin

Et j’ai goûté un monde dans un verre…

L’âme du vin

De la vigne au verre

« Le vin est un personnage de théâtre »

Qu’est-ce qui constitue le goût du vin ?

Le goût du vin n’existe pas. Pas plus que le goût du fromage ou du pain. Ce qu’on appelle les propriétés organoleptiques, ou le goût, ne se mesurent pas. Et c’est sur ces propriétés org…

[Rosé]

Ni rouge ni blanc, c’est un vin centriste. Longtemps méprisé, passant pour artificiel, il n’a même pas eu droit au nom de rose, qui est déjà une demi-couleur. Rosé signifie « légèrement, vaguement teinté de rose ». C’est tout juste si ce bâtard, qualifié jadis de « vin des …

La page 3 du 1 de cette semaine :

Et j’ai goûté un monde dans un verre…

Ophélie Neiman

À 13 ans, mes camarades de classe m’ont affublée d’un délicieux surnom. Dark Vador. Je ne suis pas grande, je ne m’habille pas en noir, je ne suis le père de personne. Alors quoi ? « Parce que tu respires comme Dark Vador. » Les ados sont adorables entre eux. C’était un fait, à l’époque, je respirai…

Lire l'article
Ophélie Neiman

article offert