Ces jeunes qui vont se faire voir ailleurs

Ces jeunes qui vont se faire voir ailleurs

Sommaire

Il semblerait que les 25-34 ans soient de plus en plus nombreux à vouloir quitter la France – et à le faire. Qu’en est-il en réalité ? Notre pays se trouve-t-il menacé par une fuite des cerveaux ? Ce besoin d’ailleurs, s’il prend des formes nouvelles, est sans doute plus vieux qu’il n’y paraît. Il offre aux jeunes des expériences fondatrices, et à notre vieux pays, une bouffée d’oxygène.

N° 3 23 Avril 2014

Les langues, belles étrangères

Henry Jean-Marie Levet Outwards

Repères : la mobilité des jeunes

Fuite des cerveaux : quel est le problème ?

Dans une France en crise, il est une crainte qui resurgit : celle de voir la jeunesse partir, fuir le chômage et la morosité, et tenter sa chance sous d’autres cieux. L’argument est bien rôdé : ces départs témoigneraient de la perte de…

Ailleurs

« Va voir ailleurs si j’y suis. » On connaît le ferme conseil donné volontiers à leurs enfants trop collants par des parents exaspérés. Et si ces quelques mots, d’apparence contradictoire, exprimaient une sagesse profonde ?<…

Le Récit du 1 de cette semaine :

Les langues, belles étrangères

Mathias Énard

Ailleurs. Ce qui est étrange, c’est que cette notion n’apparaissait jamais dans les conversations que j’ai pu avoir avec de jeunes migrants à Barcelone, Marocains, Sénégalais ou Nigérians principalement. Peut-être parce qu’ils y &eacut…

Lire l'article

article offert