Comment réinventer son travail ?

Comment réinventer son travail ?

Sommaire

Allons-nous vers la fin du travail, vers la journée de 3 ou 5 heures ? Faut-il se préparer à travailler autrement, selon des modes collaboratifs, dans un partage du temps, des savoirs et des outils ? Autour de cette question de l'emploi qui taraude nos sociétés où la machine et l'intelligence artificielle remettent en cause la place de l'homme, nous interrogeons les voix d'hier – Zola, Keynes – et d'aujourd'hui pour chercher ce que sera demain le sens du travail.

N° 28 15 Octobre 2014

Lettre à mes petits-enfants

Henri Michaux (1899-1984), Les Émanglons

Les révolutions techniques et leur impact industriel

L’idéal serait de travailler 5 à 6 heures par jour, 5 jours par semaine

Dans votre dernier ouvrage, vous poursuivez votre réflexion sur ce que vous appeliez en 1995 « la fin du travail » en annonçant une troisième révolution industrielle. De quoi s’agit-il ?

La troisième r&ea…

Porter un rêve partagé

Tout au long de ma carrière, je n’ai cessé d’avoir un seul et même mode de fonctionnement que résume parfaitement la formule suivante du philosophe François Jullien : « Le bon prince est celui qui, en supprimant les contraintes et les …

Travailloter

Méfions-nous du verbe travailler : il ne signifie pas forcément exercer une activité professionnelle ou accomplir un effort dans un but précis. Venant du latin tripaliare (« torturer »), ce mot am­bigu porte l’id&…

Le Récit du 1 de cette semaine :

Lettre à mes petits-enfants

John Maynard Keynes

Quel niveau de vie pouvons-nous ­espérer atteindre dans cent ans ? Quelles sont les perspectives économiques pour nos petits-enfants ? Disons que nous sommes peut-être à la veille de transformations et de progrès aussi durables dans le secteur de la production a…

Lire l'article

article offert