Daech, la Syrie et nous

Daech, la Syrie et nous

Sommaire

L’organisation terroriste connaît ses premiers revers militaires. En perdant Palmyre, après Kobané, elle montre ses limites. Mais elle renaît en Libye et frappe en Europe. L’État islamique fait ainsi la démonstration de sa mobilité et de sa plasticité.

N° 102 13 Avril 2016

Bachar al-Assad, l’État islamique et les pantins

Les batailles de Daech

« Il faut mener de front le combat contre Daech et Assad »

Bachar Al-Assad est-il en train de gagner la guerre comme on l’entend ?

Je ne le crois pas. Il vient indéniablement de remporter une victoire en chassant de Palmyre les troupes de Daech. Mais il l’a fait avec l’appui aérien d&eacu…

Les photographies de « César »

Le port raide, un léger zézaiement dans le phrasé. Le ton est calme, posé. À chacune de ses interviews télévisées, Bachar Al-Assad joue les dirigeants honorables. Intransigeant, le président syrien soutient que son pays est la proie d…

[Acronyme]

Un acronyme est formé des initiales ou des premières syllabes de plusieurs mots différents. C’est ainsi que l’État islamique en Irak et au Levant (Al-dawla al--islamiyya fil-Eraq wal Sham) …

Le Récit du 1 de cette semaine :

Bachar al-Assad, l’État islamique et les pantins

Une année s’est écoulée depuis mon départ de la Syrie. Les chiffres de l’exode massif des Syriens entreront certainement dans l’histoire. Je garde un œil attentif sur ce qui se passe. Comme tout le monde, je pense. Vous suivez les informations, vou…

Lire l'article

article offert