L'oeil du 1

Sécurité israélienne

« Si tous les idéaux du monde étaient placés sur un plateau de balance et la sécurité d’Israël sur l’autre, nous devrions peser en faveur de la sécurité. » C’était en mai 1967, quelques jours avant que n’éclate la guerre des Six Jours. Shimon Peres était venu défendre devant Ben Gourion, « le Fils du Lion », la nomination du général Moshe Dayan au poste de ministre de la Défense dans le gouvernement d’unité nationale constitué alors par Levi Eshkol. Un instant, le fondateur de l’État juif hésita. Pui s il laissa tomber : « Tu as peut-être raison. »

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Faut-il sacrifier nos libertés ?
Cet article est tiré du numéro Faut-il sacrifier nos libertés ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE