Grand entretien

« Il a la carrure d’un Galilée »

Entretien

Pourquoi le mot génie s’impose-t-il à ­propos d’Einstein ?

Einstein est plus qu’un chercheur. Il a la carrure d’un Galilée ou d’un Copernic par la profondeur du chamboulement qu’il opère dans notre vision de l’espace et du temps ; mais il est aussi dans la lignée d’un Newton ou d’un Leibniz par la profondeur de la réflexion mathématique qu’il met en œuvre. Einstein part d’observations simples et parfois paradoxales. Son génie, c’est une excellente intuition, une capacité à distinguer l’essentiel, un talent pour dégager la simplicité, une persévérance étonnante. Très investi, il attache un prix énorme à son chef-d’œuvre, la théorie de la relativité générale. Quand il comprend qu’elle est confirmée, il a, dit-il, une crise de palpitations si forte qu’il croit en mourir !

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés Une anomalie résolue
Einstein : un génie au carré
Cet article est tiré du numéro Einstein : un génie au carré
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE