Grand entretien

« Dans fin de vie, il y a vie »

Entretien

Comment se pose en 2015 la question de la fin de vie ?

Nous sommes dans un contexte de société laïcisée qui a déspiritualisé la question de la mort et qui la médicalise. On considère que retrouver de l’autonomie et la dignité, c’est assumer soi-même ses choix. Mais il y a une différence entre demander aux médecins une assistance médicalisée et assumer sa propre mort de manière maîtrisée d’un point de vue philosophique et moral sans en faire une affaire publique. Légiférer sur des questions individuelles ne va pas de soi. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés La santé au crépusculeLoup Wolff
Ailleurs, ça se passe comme ça Vu d’ailleursClara Wright
Bande dessinée Fin de partie
Voyage au bout de la vie
Cet article est tiré du numéro Voyage au bout de la vie
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE