Récit

Lettre à mes parents qui sont au ciel

Mes chers parents,

La dernière fois que je vous ai écrit remonte à une quarantaine d’années. Mais avec qui, aujourd’hui, partager mes impressions, sinon avec vous, au moment où pour la première fois je reviens à Ankara, la ville où vous m’avez mis au monde et que j’ai quittée à l’âge de trois mois ? Maman, tu m’as souvent raconté les péripéties de ma naissance. Elle avait eu lieu à la maison, durant la nuit qui menait au 2 février. Ankara était sous la tempête, et du quartier de Kalé-Itchi, sur les hauteurs de la ville, papa était descendu chercher le médecin à pied, au milieu de la nuit, dans la neige qui lui arrivait au genou. Tu m’as aussi raconté le déménagement de la famille à Istanbul, lorsque j’avais trois mois, précisément. Voyage en train. Vous m’aviez couché dans une valise ouverte et j’avais bien dormi. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Turquie, le grand bazar
Cet article est tiré du numéro Turquie, le grand bazar
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE