Les chiffres déchiffrés

Frontex juge et partie

Les chiffres relayés par les médias parlent de 500 000 entrées irrégulières dans -l’espace Schengen depuis le -1er -janvier, soit une augmentation de 180 % par rapport à la même période l’année dernière. Alimentant le constat d’une véritable « crise migratoire européenne », ces analyses proviennent de l’agence européenne Frontex (contraction de « frontières extérieures »), dont le siège est à Varsovie. Créée par un règlement de l’Union européenne en octobre 2004, cette agence est « -responsable de la coordination des activités des gardes--frontières dans le maintien de la sécurité des frontières de l’Union avec les États non-membres ». 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés Frontex juge et partieLoup Wolff
Extrait Murs
Migrants, la politique des barbelés
Cet article est tiré du numéro Migrants, la politique des barbelés
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE