Parti pris

La confiance et le droit

Doit-on simplifier le droit du travail, le faire maigrir, le rendre compatible avec le fonctionnement – ou les dysfonctionnements – d’une société en voie accélérée de libéralisation ? À l’évidence, deux conceptions du lien social s’affrontent. La première, héritière des luttes anciennes des travailleurs, réclame de la protection. La seconde, orpheline de la croissance, réclame de la souplesse. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Un jour
Faut-il brûler le Code du travail ?
Cet article est tiré du numéro Faut-il brûler le Code du travail ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE