Grand entretien

« La parole du pape, c’est la parole instantanée, la parole qui guérit, la parole qui apaise »

Entretien

Diriez-vous qu’il existe un mode d’expression spécifique au pape François ?

Oui ! Parce que le pape François est un jésuite. C’est une évidence, mais une évidence complexe… Par définition, un jésuite est un pédagogue qui applique la méthode du fondateur de l’ordre : Ignace de Loyola (1491-1556). Avant de parler, il y a la phase de discernement. C’est-à-dire une phase de réflexion où l’on procède à un tri entre ce qui est bon, très bon, moins bon… Ensuite, le propre d’un jésuite, c’est de nouer un dialogue. Il y a cet impératif d’une parole croisée qui stipule l’appréciation des uns et des autres. Et il y a un moment où le pape dit : je ne peux plus dialoguer. C’est la frontière pontificale. Il demande aux autres de faire l’effort de le rejoindre… 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés Sacrées statistiquesLoup Wolff
Ce pape qui n'a peur de rien
Cet article est tiré du numéro Ce pape qui n'a peur de rien
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE