Entretien

« Panama est un lieu rêvé »

Un banquier français, établi au Panama mais retiré des affaires, a accepté de nous parler sous couvert d’anonymat. Il expose un point de vue à contre-courant sur la finance du pays.

Quelles sont les principales caractéristiques du système financier local ? 

Il est fondé sur le dollar, dispose d’un secret bancaire très garanti et de bonnes structures financières – fondations, trusts, etc. Panama n’est pas un centre financier inter­national mais régional. Ni la BNP, ni la Société générale, ni Bank of America, ni JPMorgan ne disposent d’un siège au Panama. Seuls UBS et le Crédit suisse y ont gardé une représentation. Les banques étrangères présentes sont brésiliennes, équatoriennes, colombiennes…

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Panama
Panama, fantômes et fantasmes
Cet article est tiré du numéro Panama, fantômes et fantasmes
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE