Le stress et ses effets collatéraux

Le stress au travail fait partie des risques psychosociaux tout comme les violences au travail, ­l’injustice organisationnelle, l’insécurité du travail, la précarité de l’emploi. Ce phénomène peut être mesuré de façon précise grâce à des modèles validés et sa prévalence est élevée dans les milieux de travail en France. Il représente des enjeux de santé publique majeurs car il est la cause d’atteintes à la santé cardiovasculaire et à la santé mentale des travailleurs, comme le montre sans ambiguïté la littérature épidémiologique. D’autres pathologies pourraient également lui être associées comme les troubles musculo-squelettiques et le diabète d’après des publications récentes. Et c’est un risque évitable : certaines interventions de prévention du stress au travail ont établi leur efficacité pour diminuer le niveau d’exposition des travailleurs. Or, les impacts économiques et financiers de ce risque sont rarement mesurés et souvent sous-estimés.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés L’explosion des TMSLoup Wolff
Le travail nuit grave
Cet article est tiré du numéro Le travail nuit grave
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE