Le travail nuit grave

Lira-t-on un jour sur les offres d’emploi la mention : « Attention, travailler nuit gravement à la santé » ? La prise de conscience des dangers provoqués par certaines formes d’organisation du travail est en tout cas récente. Après les troubles musculo-squelettiques (TMS), il est désormais question du stress, du harcèlement moral et du burn out, cet épuisement psychique qui frappe essentiellement les cadres en entreprise. Le 1 brosse un tableau de la situation et donne la parole aux experts.

Le travail nuit grave
Le travail nuit grave

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés L’explosion des TMSLoup Wolff

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE