Extrait

Voyage

Philippe JUGE

Voyage

 

Un voyage en bateau,

Pour refaire sa vie.

Un voyage en canot,

Mais plus d’économies.

Un voyage en radeau,

Au péril de sa vie.

 

Tout çà pour s’échouer,

Sur une plage d’Europe.

Tout çà pour échouer,

Aux portes de l’Europe.

 

Quelques jours des vacances,

Dans un camp surpeuplé,

Mais ce style de vacances

C’est sur : peu plait.

 

Dans un élan humain,

Pour traiter son dossier,

On l’entoure d’humains,

Avec des « sans-papiers ».

 

La liberté n’a pas de prix,

Il s'enfuit sans papiers,

On affrétait pour lui,

L'avion pour l’extrader.

 

Il choisit un camion,

Calé sur les essieux,

Suffisait d’un faux bond,

Pour rejoindre les cieux.

 

Profita d’une citerne,

Avec cousins, cousines,

Fuyant leur vie si terne,

Dans cette boîte de sardines.

 

Arrivé à Sangatte,

Fuyant les douaniers.

Avant que tout se gâte,

Il vit un doux ânier.

 

Voyagea sur son âne,

Caché sous les fardeaux,

Et sans crainte d’une panne,

Visa un phare et l’eau.

 

Ce fut un canotier,

Qui porta le chapeau.

Nul besoin de papier,

Pour traverser de l’eau.

 

Arrivé à Londres,

Prés du débarcadère,

En larmes, on l'a vu fondre

En retrouvant ses frères.

 

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés Des mesures flouesLoup Wolff
Témoignage Khalima
Extrait Voyage

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE