Les chiffres déchiffrés

Des mesures floues

Les statistiques sur les migrants sont parmi les plus délicates à produire et sont régulièrement l’objet de polémiques acerbes. Le recensement des populations est une tâche qui prend un temps incompressible, pendant lequel les individus bougent, s’absentent, émigrent, immigrent. Tous ces phénomènes viennent lourdement perturber le décompte en train de se faire et biaiser les résultats de ce travail.

Il reste que l’immigration est mesurable : nombre d’immigrants vivent sur le territoire français depuis un certain temps, travaillent, envoient leurs enfants à l’école et répondent aux enquêtes de la statistique publique. L’Insee estime ainsi que 200 000 immigrés sont entrés chaque année sur le sol national entre 2004 et 2012. Les entrées en France auraient de plus augmenté de 2009 à 2012, en raison essentiellement de l’afflux d’Européens. Parallèlement, il faut bien sûr prendre en compte un certain nombre de sorties.

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés Des mesures flouesLoup Wolff
Témoignage Khalima
Extrait Voyage
Migrants : fantasmes et réalités
Cet article est tiré du numéro Migrants : fantasmes et réalités
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE