Point de vue

Je remercie les Français 

Oui, sans aucun doute, nous sommes fous, mais chacun de manière différente. Nos choix électoraux ne révèlent que la confusion de nos préoccupations intimes.

Chers descendants de Voltaire qui croyez que les Anglais ont découvert le secret de la liberté, je dois vous confesser que celle-ci n’est plus notre premier souci. La liberté politique a laissé trop de gens avec le sentiment qu’on n’écoute pas ce qu’ils disent et n’apprécie pas ce qu’ils font : l’ambition la plus urgente de nos jours est d’être estimé, compris et reconnu en tant qu’individu singulier.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le mot de... LeftRobert Solé
Les chiffres déchiffrés Colossale CityLoup Wolff
Ils sont fous, ces Anglais
Cet article est tiré du numéro Ils sont fous, ces Anglais
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE