Chose...

Un cercle carré

C’était un temps où la gauche rêvait déjà d’union. Les acteurs s’appelaient Mitterrand et Marchais. Mitterrand était pour Mitterrand. Marchais était contre le marché. Les deux hommes, entourés de leur garde rapprochée – Mauroy et Defferre pour l’un, l’intellectuel Jean Kanapa et le patron de L’Huma, Roland Leroy, pour l’autre –, se retrouvaient place du Colonel-Fabien à la recherche d’un trésor introuvable : le compromis.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Sauve qui peut la gauche !
Cet article est tiré du numéro Sauve qui peut la gauche !
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE