Chose...

French légèreté

Frenchement, le French est un drôle d’oiseau. Une sorte de faux-ami toujours prêt à vous jouer des tours dès qu’il franchit les frontières du langage. Employé à toutes les sauces, voilà qu’il nous fait perdre notre latin. Savez-vous qu’un French toast est du pain perdu, celui que nous inventaient nos magiciennes de grand-mères avec des tartines durcies trempées de lait et d’œuf, saupoudrées de sucre et revenues à la poêle ? 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Repères illustrés La french touchJochen Gerner
Point de vue Grève Gauz
Ils sont fous, ces Français
Cet article est tiré du numéro Ils sont fous, ces Français
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE