Les chiffres déchiffrés

Les contradictions de l’emploi temporaire

En France, le Code du travail précise que les contrats temporaires ne peuvent avoir « ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale permanente de l’entreprise ». De fait, en 2012, les contrats temporaires (CDD, intérim) ne représentent que 12 % des emplois, alors même que le CDI se maintient depuis le début des années 1980 comme la forme d’emploi la plus courante, et de loin.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Point de vue Le prix à payer
La France des CDD
Cet article est tiré du numéro La France des CDD
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE